SELARL Frédérique GUIBERT

Mon patrimoine

1570440365

Un testament Pour quoi faire ?

Faire un testament ! Ce n'est pas la première chose qui vous vient spontanément à l'esprit… et pourtant, cette démarche est conseillée quels que soient votre patrimoine et votre âge.

Pour plusieurs raisons

Le testament a plusieurs vocations. Notamment :


• prévenir les conflits familiaux, notamment dans le cas d'une famille recomposée, en organisant la répartition de son patrimoine et en désignant ses bénéficiaires dans la limite et aux conditions prévues par la loi ;
• transmettre à une personne qui ne fait pas partie des héritiers. Ce sera notamment le cas des personnes vivant en concubinage ou qui sont pacsées qui n'ont aucun droit dans la succession du survivant. Le partenaire qui souhaite léguer ses biens au profit de l'autre doit faire un testament. S'il n'y a pas d'héritier réservataire, il est possible de léguer l'ensemble de ses biens au partenaire survivant. En présence d'héritiers réservataires, le legs ne peut dépasser la quotité disponible ;
• protéger des enfants mineurs en indiquant par exemple la personne qui en aura la charge en cas de décès accidentel. Le testament peut également se révéler utile dans un contexte familial tendu (divorce…) en permettant de désigner une tierce personne qui gérera les biens transmis aux enfants jusqu'à leur majorité ;
• choisir la loi applicable en cas de succession internationale. Le règlement européen sur les successions internationales  permet de choisir la loi de l'État dans lequel il avait sa résidence habituelle au moment du  décès ou la loi de sa nationalité pour l'appliquer à sa succession. Dans ce dernier cas, le choix devra être matérialisé dans un testament international établi auprès d'un notaire. Attention, ce règlement a été signé par tous les pays de l'Union Européenne à l'exception du Danemark, du Royaume-Uni et de l'Irlande où il ne s'applique pas.

 

De plusieurs façons

Il n'y a pas un testament mais des testaments ayant chacun leur particularité au niveau de leur rédaction :
• le testament authentique. Il est rédigé par le notaire sous votre dictée, en présence de deux témoins ou d'un autre notaire. Ultra fiable, c'est un acte notarié et son contenu ne pourra être contesté ultérieurement et vous bénéficiez des conseils avisés du notaire ;
• le testament mystique rédigé par le testataire puis remis à un notaire en présence de deux témoins dans une enveloppe fermée et cachetée. Attention, dans ce cas le notaire ne peut pas vérifier le contenu juridique ce qui ouvre la porte à d'éventuelles contestations sur le contenu du testament ;
• le testament olographe. Entièrement écrit de votre main, daté et signé, vous pouvez le conserver chez vous ou le confier à votre notaire. Cette forme de testament est très risquée car il peut être nul si les conditions de forme ne sont pas respectées ou d'interprétation, si les termes sont ambigus. Il peut être également égaré, volé, détruit, falsifié s'il n'est pas confié à un notaire.

Le fichier central des dispositions de dernières volontés
Le fichier central des dispositions des dernières volontés est un fichier national où sont inscrits les testaments ou donations entre époux reçus et conservés par un notaire. Le notaire chargé d'une succession peut ainsi retrouver leur trace et obtenir leur communication, même s'ils ont été déposés chez un autre notaire.

 

Marie-christine Ménoire

Dernière modification le 07/10/2019

Informations juridiques

  • 1654609681

    Le casse-tête du logement étudiant

    Bonne nouvelle, votre enfant vient de décrocher son BAC ! Il va suivre son cursus universitaire dans une grande ville, éloignée de votre résidence familiale. Il faut donc trouver une solution pour le loger pendant cette année universitaire et celles qui vont suivre… Il s'agit alors de résoudre l'équation consistant à trouver un logement sympa et pas trop cher.
    Lire la suite
  • 1654608203

    Zoom sur le mobilier, pour réinventer son intérieur

    L'engouement pour les matières naturelles et durables n'est pas près de s'arrêter. Le mobilier est évidemment de la partie pour sublimer votre intérieur.
    Lire la suite
  • 1654607674

    Aides sociales et succession, comment ça se passe ?

    Certaines aides ou allocations destinées aux personnes âgées ou handicapées doivent être remboursées soit par les bénéficiaires eux-mêmes, lorsqu'ils ont vu leur niveau de vie augmenter, soit, après leur décès, par leurs héritiers ou leurs donataires. Les règles diffèrent selon le type de prestations.
    Lire la suite
Mentions légales